Il s’agit ici de documentaires de qualité professionnelle, diffusés publiquement et mettant en présence principalement la présidente de l’ANCQ, Mme Lise Bilodeau, ou plus exceptionnellement un membre de l’association pressenti pour raconter son histoire vécue.

Dictature affective

Diffusion à Télé-Québec le 3 décembre 2012
Invités (participants) : Lise Bilodeau, Hubert Van Gijseghem (psychologue) et autres.
Réalisatrice/scénariste/productrice : Karina Marceau
Thème : aliénation parentale
Description : Dictature affective est une œuvre-choc de la journaliste Karina Marceau sur un phénomène encore méconnu, mais cependant en pleine croissance chez les couples séparés : l’aliénation parentale. Il s’agit des stratagèmes que mettent de l’avant des parents en guerre qui s’arrachent leurs enfants, aux dépens de ceux-ci. Au Canada, de nombreux cas sont devant la justice. L’aliénation parentale est un sujet délicat, sournois et caché qui, comme la violence conjugale, a un impact destructeur sur toutes les personnes impliquées : parents, enfants et famille élargie. La société dans son ensemble, les systèmes de santé et de justice en particulier, doit désormais intervenir pour protéger de trop nombreux enfants disloqués dans une guerre d’adultes.

Liens pertinents :

Télé-Québec / zone vidéo
Télé-Québec / documentaire
Télé-Québec / Facebook
Groupe PVP

Journaux :

Le Devoir
La Presse
Le Soleil

Le chum de ma mère

Diffusion sur YouTube depuis le 11 octobre 2011
Invités (participants) : Lise Bilodeau, Jean-Claude Boucher, Hubert Van Gijseghem et autres.
Animatrice : Grace Renaud
Réalisatrice : Roseline Boucher
Thème : les réussites et difficultés du « beau-père » dans une famille reconstituée
Description : Recréer une nouvelle famille est plus ou moins reconnu socialement. Comme si le fait d’avoir échoué une fois ne vous donnait pas le droit d’essayer à nouveau. On rencontre souvent des histoires tristes de beaux-pères. Mais il faut cesser d’insister sur les histoires malheureuses et démontrer qu’il existe aussi de belles histoires de familles recomposées. Il est donc pertinent de parler des beaux-pères (ou belles-mères) et de leur relation avec des enfants qui ne sont pas les leurs, et aussi de leurs efforts pour mener à bien cette mission. Les mentalités doivent changer.

Lien pertinent : vidéo YouTube

L’amour qui tue

Diffusion à Canal Vie le 9 décembre 2008
Invités (participants) : Lise Bilodeau, Gilles Chamberland (psychiatre) et autres.
Réalisateur/scénariste : Joël Bertomeu
Thème : violence conjugale extrême
Description : Un sujet difficile, un film puissant, important, celui des hommes qui assassinent leur conjointe et parfois leurs enfants : 139 homicides en 10 ans. Pourquoi certains hommes en arrivent-ils là ? Comment prévenir ces drames qui arrivent sous nos yeux. Les études qui portent sur les auteurs de ces violences ne sont pas très avancées pour ce qui est de bien identifier les causes de ces passages à l’acte et de dégager des caractéristiques qui permettraient de les empêcher. L’objectif de ce documentaire est de permettre de mieux comprendre la dynamique de ces agresseurs. Ce film s’inscrit dans la continuité des réalisations que l’auteur a livrées depuis quelques années, soit un profond questionnement sur la psychologie et l’intimité des hommes. L’amour qui tue, un documentaire à la fois percutant et d’une grande sensibilité, sur un sujet troublant qui fait malheureusement trop souvent les manchettes.

Liens pertinents :

Cinéfête (avec court extrait audio de 3:35 sur une durée totale de 92 minutes)
Planète Québec
Châtelaine

Journaux :

Le Devoir
Le Soleil

Témoignages (deux membres de l’ANCQ)

Diffusion à MAtv (émission 100 problèmes) le 2 mars et le 23 février 2015
Invités (participants) : David-Alexandre Morin (2 mars) et Jacques Vandersleyen (23 février).
Animatrice : Me Claude Thibault
Thèmes : modalités de garde des enfants (David) et présomption d’innocence (Jacques)
Descriptions :

David (2 mars) : Le quart des enfants québécois qui voient leurs parents se séparer vivront en garde partagée. Cette semaine (du 2 mars 2015), 100 problèmes se penche sur les différentes modalités de garde des enfants.

Jacques (23 février) : Au Canada, une personne accusée d’avoir commis un crime est présumée innocente tant qu’elle n’a pas été déclarée coupable par un juge ou un jury. Cette semaine (du 23 février 2015), 100 problèmes se penche sur le concept de la présomption d’innocence.

Liens pertinents :

David (2 mars)
Jacques (23 février)